La dépression aérienne


Deux copains se retrouvent :
– Comment vas-tu ?
– Mal. J’avais une dépression nerveuse. Je suis allé voir un psychiatre. Il m’a conseillé de me répéter cinquante fois tous les matins : je suis gonflé à bloc, je suis gonflé à bloc……..
– Et alors ? C’est fini, ta dépression nerveuse ?
– Oui, mais maintenant, j’ai de l’aérophagie……

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.