La culpabilité fiscale


– Mademoiselle, dit un petit commerçant à sa secrétaire, monsieur l’inspecteur des impôts, ici présent, après avoir terminé son contrôle fiscal, me prie de bien vouloir l’accompagner jusqu’à son bureau. Inutile de vous dire que je suis innocent. Mais, à tout hasard, prenez la précaution d’annuler tous mes rendez-vous pour les trois ans à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.