La confession du péché de chair

Mon père, j’ai commis le péché de chair.
– Avec qui mon fils ?
– Je ne peux pas vous le dire. – Je vais vous aider mon fils. Avec la bouchère ? Avec l’épicière ou la soubrette du notaire ?
– Je ne peux rien vous dire, mon père. Je pars.

En sortant, il rencontre son copain :
– D’où viens-tu ?
– De me confesser. Je n’ai pas eu l’absolution, mais j’ai eu trois bonnes adresses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.