La blessée qui est ma femme


Les perles : les assurances

« Messieurs, je tiens à vous préciser que la blessée Mademoiselle Dulong est bien ma femme mais pour ce qui est de sa partie corporelle je ne donne aucune suite, je ne prend donc intérêt qu’en ce qui concerne la réparation de ma voiture que j’ai besoin journellement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.