L’obscurité défensive

Cet accusé qui passe devant le tribunal, demande que le procès soit renvoyé à une date ultérieure.
– Pour quelle raison ? demande le Président.
– Parce que mon avocat est malade.

Le président hausse les épaules :
– Je veux bien vous l’accorder, dit-il. Mais une chose m’intrigue. Je me demande pourquoi vous tenez à ce renvoi. Un agent de police vous a surpris en flagrant délit de cambriolage, deux témoins vous ont vu, les empreintes digitales relevées sur les lieux correspondent aux vôtres et vous avez fait des aveux complets que vous avez maintenus. Rarement une affaire n’a été plus claire. Dans ces conditions, je me demande ce que votre défenseur pourrait bien dire !
– Justement, monsieur le Président, moi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.