L’évolution de l’haltérophile


– Quand j’étais jeune et que je pratiquais les haltères, raconte un homme, je soulevais facilement cinquante kilos. Trente ans plus tard, j’en soulève cent.
– Toujours en faisant de l’haltérophilie ?
– Non. Quand je m’extirpe du fauteuil où je passe mes journées devant la télé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.