L’avocat de mes couilles

Les perles : la justice

« Le pigeon était déjà ferré »… « Le loustic était là »… « Une bonne femme »… « Il a pété les plombs »… « Il s’est pris un coup de pied dans les couilles »… L’élégance du verbe n’est pas unanimement partagée par les avocats. Si cela continue, certains vont plaider en verlan. L’éloquence se perd et les belles-lettres avec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.