L’avocat de la défense et le médecin légiste


C’est un avocat de la défense qui interroge un médecin légiste pendant un procès.
L’avocat demande :
– Avant que vous ne signiez le certificat de décès, avez-vous pris le pouls de cet homme ?
Le médecin légiste répond :
– Non. L’avocat demande :
– Et avez-vous écouté si le coeur battait encore ?
– Non.
– Et avez-vous contrôlé si l’homme respirait encore ?
– Non.
– Alors vous signez un certificat de décès et vous ne faites aucun des examens recommandés pour savoir si une personne est réellement morte ?
Le médecin légiste, maintenant complètement énervé par l’attitude de l’avocat de la défense répond :
– Je vais vous décrire la situation de cette manière : Le cerveau de l’homme était dans un bocal sur mon bureau, mais peut-être fallait-il croire alors que cet homme était un avocat en train de plaider quelque part ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.