L’autobus de touriste attaqué par la guérilla

Un autobus de touristes, dans un pays quelque peu agité par une guérilla latente, se fait arrêter par un commando armé. Le chef grimpe dans l’autocar, aligne le chauffeur, et hurle à ses hommes :
– Allez, ligotez toutes les femmes, et violez les hommes ! Euh, non, non ! Ligotez les hommes et violez les femmes !

Et une petite voix masculine haut perchée, du fond du bus :
– Ah ben non, alors ! Ce qui est dit est dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.