L’art des femmes nues


– Tu es un sale pervers, dit une femme à son mari. En cherchant un marteau, j’ai ouvert ton établi et j’y ai trouvé ce magazine plein de femmes nues ! Quelle horreur !
– Voyons, proteste le mari, qu’y a-t-il de mal à admirer un beau corps féminin ? Rubens l’a fait, avant moi, et Ingres et Renoir. – Ouais, fait la femme, peu convaincue. Tu me diras dans quelle salle du Musée d’Orsay on peut voir une toile de Renoir montrant une rousse incendiaire, vêtue d’un porte-jarretelles, d’une paire de bas noirs et chaussures à hauts talons, les deux jambes croisées derrière la nuque, et en train de cligner de l’oeil tandis qu’elle croque une banane !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.