L’amour déshérité


Les deux jeunes mariés sont en pleine lune de miel. Ils sont allongés sur le lit et le mari, très amoureux, demande :
– Chérie, si j’étais, disons, défiguré, est-ce que tu m’aimerais toujours ?
– Bien sûr mon chéri, je t’aimerai toujours, lui répond sa jeune épouse calmement en lui prenant la main.
– Et si je devenais impuissant, et que je ne pouvais plus te faire l’amour ? continue-t-il avec inquiétude.
– Ne dis donc pas de bêtise, mon amour, tu sais bien que je t’aimerai toujours ! Insiste-t-elle.
– Bien, et si je perdais mon poste de vice-président dans l’usine de papa, et que mon père me déshéritait ? Est-ce que tu m’aimerais toujours alors ?

La jeune femme regarde avec tendresse le visage inquiet de son mari et lui répond :
– Je t’aimerai toujours mon bébé en sucre et tu ne peux pas savoir combien tu me manqueras.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.