L’amour déshérité

Les deux jeunes mariés sont en pleine lune de miel. Ils sont allongés sur le lit et le mari, très amoureux, demande :
– Chérie, si j’étais, disons, défiguré, est-ce que tu m’aimerais toujours ?
– Bien sûr mon chéri, je t’aimerai toujours, lui répond sa jeune épouse calmement en lui prenant la main.
– Et si je devenais impuissant, et que je ne pouvais plus te faire l’amour ? continue-t-il avec inquiétude.
– Ne dis donc pas de bêtise, mon amour, tu sais bien que je t’aimerai toujours ! Insiste-t-elle.
– Bien, et si je perdais mon poste de vice-président dans l’usine de papa, et que mon père me déshéritait ? Est-ce que tu m’aimerais toujours alors ?

La jeune femme regarde avec tendresse le visage inquiet de son mari et lui répond :
– Je t’aimerai toujours mon bébé en sucre et tu ne peux pas savoir combien tu me manqueras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.