L’amour de la musique

Une mandoline en pinçait pour une guitare qui ne l’entendait pas de cette oreille. Lasse, elle fut bien obligée de constater que son amour n’avait pas d’écho. Alors, perdant toute mesure, un jour qu’il pleuvait des cordes, elle assassina cette dernière d’un coup d’archet et se retrouva au violon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.