L’accident de route à l’étranger


Les perles : les assurances

« Ayant eu un accident de la route à l’étranger, je suis sûr de me faire rouler car je n’ai pas dû me faire comprendre. C’est pas facile de s’expliquer quand on ne parle pas la même langue. J’ai bien fait des tas de gestes dans tous les sens, mais allez donc savoir comment ils ont pris ça ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.