Je divorce d’un salaud


Lors d’un jugement de divorce, la femme prend la parole :
– Mon mari n’était qu’un salaud ! Un gros salaud ! – Je vous rappelle qu’il vous a quand même fait 8 enfants…
– C’est vrai. C’est quand il voulait se faire pardonner !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.