blague pardon

Un revolver pour l’amant

– Je ne vous comprends pas, dit un armurier à un de ses vendeurs : un mari jaloux pénètre dans le magasin, l’écume aux lèvres, bien décidé à acheter un revolver, pour pulvériser l’amant de sa femme. Et vous, au lieu de lui vendre ce qu’il vous demande, vous passez une demi-heure à lui faire un sermon sur la grandeur du pardon et vous le laissez repartir sans arme. Vous êtes idiot ou quoi ?
– Non, je suis juste prudent ! répond le vendeur. L’amant de sa femme, c’est moi !

Le pardon féminin

Un mec, une nana :
– Pourquoi me rappeler cette escapade, je croyais que tu l’avais pardonnée et oubliée.
– Oui, mais je ne veux pas que tu oublies que je l’ai pardonnée et oubliée !

Publicité