Incompatibilité féminine

Les perles : la justice

Le 30 novembre 1897, la cour d’appel de Paris rendait un arrêt péremptoire, qui interdisait aux femmes de prêter le serment d’avocat « pour incompatibilité liée aux femmes ». Aujourd’hui, les « chiennes de garde » se mobiliseraient pour moins que ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.