Fantasme de gay

C’est l’été. Deux gays marchent sur la plage, main dans la main, lorsqu’ils croisent une superbe jeune fille blonde. Elle fait près d’un mètre quatre-vingts, avec des mensurations de mannequin, du genre 90-60-90. Son string minuscule permet à tous de contempler son corps hâlé « zéro défaut ».

Un des gays se tourne alors vers son copain et lui chuchote à l’oreille :
« Tu vois, c’est des femmes comme elle qui me font parfois regretter de ne pas être lesbienne ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.