Electrocuté du zizi

Les perles : les assurances

« Je rentrai dans ma cariol sur la route de Gray. J’avais bu à cause de la chaleur deux blanc cassice à l’onseice. J’ai donc eu besoin de satisfaire une grande envie d’urine. Je arraité la voiture sur le baur de la route prais d’unta de pierres et de matériau rapport aux travois eczécuté mintenant pour l’élaictricitai. Je commence à uriné et en fesan ce besoin, je en maniaire d’amuzement dirigai mon jai en zigue saque à l’entours. Alors mon jai a rencontrai un bou de fille electrique qui était par terre au lieu d’être accroché au poto. Une grosse étincelle a soté sur moi et un grand coup m’a raipondu dans le fondement et des les partis que lotre médecin y appelle tête y cul. Je me suis évanouille et quand je sui revenu dans la connaissance, je vu que ma chemise et mon pantalon été tout brulé à la braguette.
Je sui assuré par votre maison et je voufrai être un demnisé. Jé droit à ce con m’a dit et je vous demande votre opinion. Mais dommage son de 93 francs o plus juste. Depuis le sinistre, je les burnes toutes noires et ratatinés. ma verge est tumefié, gonflé et violacé. Le médecin a dit devant du monde qui peut répété: avec les faits nomaines électrics, on ne sait jamais. « Au jour d’ojourd’hui, je ne peux plus m’en servir que seulement pour uriné, mais pour le reste, à seul fin de remplir mes devois conjugo avec ma femme qui a le sang chot, il n’y fot plus compter. Je fait des réserves dessus. Vous ne plaident pas pour ça qui ferai du tort à votre maison d’aasurance. A vous lire, je vous salue empressement.
Monsieur X, Agriculteur »

5 (100%) 1 vote

One thought on “Electrocuté du zizi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.