Dodi et Diana devant Saint Pierre

Saint Pierre vient d’accueillir les passagers de la Mercedes du Pont de l’Alma. Il demande à Diana ce qui s’est passé et pourquoi ils sont là.

Dodi et Diana répondent en chœur :
« C’est de la faute de Monsieur Paul, notre chauffeur : il a roulé comme un fou et nous avons eu un accident. »

Monsieur Paul essaie de se défendre :
« Ah non, c’est pas juste de dire ça ! Monsieur Dodi n’arrêtait pas de crier : Plus Vite ! Plus vite ! Encore ! Vas-y ! N’arrête pas ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.