Désolé pour le rangement


Une étudiante, bardée d’anneaux dans le nez et dans les oreilles, les cheveux teints en vert et en orange, a autorisé un ami de rencontre à l’accompagner dans son studio. D’emblée, toute rougissante, elle sollicite son indulgence : – J’espère, lui dit-elle, que tu voudras bien excuser l’ordre qui y règne.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.