Des fleurs à la prison

À la prison de Nice, un nouveau détenu arrive dans une cellule qu’il va partager avec un autre prisonnier :
– Salut, j’ai pris vingt ans pour le casse du Crédit Lyonnais de Nice et toi ?
– Moi, j’ai pris vingt ans pour le Carnaval de Nice.
– Et comment ça ?
– Hé bien, comme tout le monde jetait des fleurs du haut de son balcon, moi j’ai jeté ma femme, elle s’appelait Marguerite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.