De la main à la main

Une dame de l’Armée du Salut aborde un Écossais :
– Puis-je vous demander une obole pour nos œuvres ?
– Que ferez-vous de mon argent ?
– C’est pour le bon Dieu !
– Ah bon ? Dans ce cas, comme j’ai quatre-vingts ans, je ne vais pas tarder à être appelé près de lui, alors, je lui donnerai l’argent de la main à la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.