Ci-gît ma femme


Les perles : Les épitaphes

« Ci-gît ma femme dans son écrin de terre ;
Qui de sa vie n’a rien fait qu’à râler
Mes amis marchez sans bruit faire
De peur qu’elle ne se remette à jaser »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.