Ce difficile patronat


Deux anciens copains se retrouvent, après s’être perdus de vue pendant quelques années.
– Pour qui travailles-tu, maintenant ? questionne le premier.
– Oh ! toujours pour les mêmes patrons : ma femme, mes deux gosses et ma belle-mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.