C’est bien – c’est mal – c’est pire : le retour !


humour, blague bien, blague comparaison, blague loi des séries, blague mal, blague malchance, blague malchanceux, blague malheur, blague pire, blague poisse, blague vie

Et maintenant le jeu du « C’est bien – C’est mal – C’est pire »

C’est bien : Votre mari et vous décidez de ne plus avoir d’enfant.
C’est mal : Vous ne retrouvez plus votre boite de pilules contraceptives.
C’est pire : C’est votre fille qui vous l’a « empruntée ».

C’est bien : Vous vous êtes décidée à faire du rangement
C’est mal : Vous ne retrouvez plus votre vibromasseur.
C’est pire : C’est votre fille qui vous l’a emprunté

C’est bien : Votre fils passe la majorité de son temps à étudier dans sa chambre.
C’est mal : Vous trouvez une K7 vidéo porno sous son lit.
C’est pire : Vous jouez dans le film.

C’est bien : Il y a une bonne entente à la maison
C’est mal : Vos enfants font déjà l’amour à 13 et 14 ans.
C’est pire : Ils le font ensemble.

C’est bien : Pour vous, les infirmités physiques, ça ne compte pas
C’est mal : Votre mari louche.
C’est pire : Il est plus joli que vous.

C’est bien : Votre mari apprécie la mode.
C’est mal : C’est un coiffeur réputé.
C’est pire : Il a bien meilleure apparence que vous.

C’est bien : Votre fils est très impliqué dans la vie associative du lycée
C’est mal : Votre fils fait du satanisme.
C’est pire : C’est lui le sacrifice.

C’est bien : Votre femme ne vous parle plus.
C’est mal : Votre femme veut divorcer.
C’est pire : Elle est avocat.

C’est bien : Votre femme et vous avez décidé de faire le point
C’est mal : Votre femme vous quitte.
C’est pire : Pour une autre femme.

C’est bien : Votre fils se décide enfin à mûrir.
C’est mal : Il est amoureux de votre voisine.
C’est pire : Vous aussi.

C’est bien : Votre femme a un gros salaire.
C’est mal : Votre femme est arrêtée pour racolage.
C’est Pire : Elle vous accuse de l’exploiter.

C’est bon : Une bonne partie de jambes-en-l’air en voiture.
C’est mauvais : Vous êtes arrêtée.
C’est pire : Par votre mari

C’est bien :

Après vaines errances
Apercevant l’arbre propice

C’est Mieux :

Tu te diras : « Voici ma chance,
Dans quinze secondes, je pisse! »

C’est Pire :

Tu auras beau, avec amour
La secouer de tout son long
La dernière goutte toujours
Humectera ton pantalon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.