Adama

Adama était très content
Il avait quarante-six enfants
C’était la fierté du pays
En France il avait réussi
Il amassait une vraie fortune
Car la CAF allongeait la thune
C’est un vrai travailleur du lit
Qu’on a importé du Mali

Lazzi

« Avec ses quatre femmes et ses 46 enfants, Adama était un homme heureux. Ce quinquagénaire, capable de réciter dans l’ordre les prénoms de sa descendance, régnait sur son pavillon de banlieue. Entre les cinq chambres de la maison, « la vie s’organisait comme elle pouvait », confie-t-il au téléphone. D’abord agent d’entretien, il a cessé de travailler quand le montant des allocations familiales est devenu suffisant pour nourrir son monde. Dans le village du nord du Mali où il a grandi, on parle de sa réussite avec admiration. Il voudrait que ça continue. »
(source : Europe 1 « 1 homme, 4 femmes, 46 enfants »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.