La bourse ou la vie…

Deux hommes discutent au café :
– Je connais un type criblé de dettes et ne pouvant rembourser une somme de 6000 euros. Complètement déprimé, il a conduit son véhicule au bord d’une falaise, hésitant à plonger dans le vide. Ayant eu vent de son problème, un groupe de personnes s’est cotisé pour l’aider. Soulagé, l’homme a fait marche arrière et a repris sa route.
– C’est formidable ! Mais qui étaient ces personnes si attentionnées ?
– Les passagers de l’autocar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.