A l’aide, au viol !


Un passant. La nuit. Le jardin. Le calme. Et d’un coup il entend :
« AU VIOL ! AIDEZ-MOI ! »

Il s’approche, il voit une femme et un agresseur. Après l’hésitation, il demande à la femme :
« Vous avez besoin d’aide ? » Et c’est l’agresseur qui répond :
« Ben, mais non, je vais arriver tout seul ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.