La vente en viager

Un vieillard chenu, qui a épousé sur le tard une superbe créature, a des difficultés d’argent. – Si vous voulez, lui dit son notaire, je peux vous indiquer quelqu’un qui serait intéressé par une formule de viager.
– Il m’achèterait ma maison en viager ?
– Votre maison, non. Mais votre femme, oui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *