Une soupe à l’urine

– Garçon, Il y a quelqu’un qui a pissé dans ma soupe ! – Mais, Monsieur, il fallait bien noyer la mouche ; autrement, vous l’auriez eu vivante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.