Une affaire d’herbe

Les perles : la police

M. X. se plaint du bruit occasionné par le passage d’une tondeuse à gazon à une heure tardive. Le gendarme lui conseille de s’adresser au garde champêtre pour connaître les heures légales arrêtées par le maire. Réponse du correspondant : « Mais c’est le garde champêtre qui tond la pelouse ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.