Trois bonnes raisons d’être raisonnable


Dans la forêt où leur professeur principal les a emmenés passer l’après-midi, un garçon d’une quinzaine d’années et une camarade un peu plus jeune se sont mis à l’abri d’un fourré. L’adolescent commence à fourrager dans le corsage et sous la jupe de la fille.
– Non, non, proteste-t-elle, je ne veux pas.
– Donne-moi une raison valable.
– Je peux même t’en donner trois : d’abord, je suis une pure jeune fille. Ensuite, je n’ai pas pris ma pilule, hier soir. Et, enfin, après la trouille que j’ai eue, l’année dernière, quand je me suis aperçu que j’avais un mois de retard, en rentrant de vacances de chez mon cousin de Bretagne, je n’ai aucune envie de repasser par de telles émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.