Toto et les pléonasmes


Une maîtresse d’école fait un cours de grammaire sur les pléonasmes.

Pour illustrer son propos elle donne des exemples, comme un « petit nain », un « grand géant », « descendre en bas » … Puis elle demande à Toto sa participation. Il réfléchit un moment et dit : « un primitif flamand ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.