Vivre ses rêves

Questions existentielles :

Quand on gagne du blé, peut-on dire que nos rêves céréalisent ?

Juste besoin d’air

Un mec, une nana :
– Chérie, j’ai besoin d’un peu de temps… Envole-toi… Cours vers les étoiles, va là où te porte ton cœur, poursuis tes rêves les plus fous !
– C’est tellement beau ce que tu me dis là…
– Oui bon bref dégage et ne me casse pas les couilles !

La belle-mère moustachue

Un patient raconte à son psychiatre :
– Je fais souvent le même cauchemar. Je dois affronter à mains nues un gigantesque dragon aux dents jaunes et pointues, aux yeux terrifiants jetant des éclairs, avec une grande gueule crachant du feu !
– Je vois ! C’est un rêve assez classique. En fait, vous souffrez d’un complexe d’infériorité vis-à-vis de votre belle-mère ! N’est-ce pas le cas ?
– Alors si le dragon représente vraiment ma belle-mère, comment se fait-il qu’il n’ait pas de moustache ?

Un rêve d’argent

Cette histoire se déroule au cours du petit déjeuner d’une famille très pingre. La fille rompt le silence rituel :
– Eh bien, devinez ce que j’ai rêvé cette nuit ?
– Que tu avais de bonnes notes à l’école ? interroge la mère.
– Non… Que papa me donnait un billet de 5 € !
– Eh bien, ma fille, sois rassurée, répond le père, tu peux le garder, je te le donne.

Le cauchemar du crocodile

Un vieux crocodile s’éveille, pâle et tremblant, et dit à sa femelle :
– Il faut absolument que j’aille consulter un psy. Cette nuit, j’ai rêvé que j’étais transformé en sac à main.
– C’est juste un cauchemar comme nous en faisons tous !
– Non ! Écoute ! J’ai vraiment besoin d’un psy. J’étais bien transformé en sac à main… mais en plastique !