blague sur les accusations

Le procès du magnétiseur

Un magnétiseur célèbre passe devant un tribunal correctionnel :
– L’accusation portée contre moi est injuste. Pour vous prouver mes capacités, je pourrais sur le champ endormir toute la salle.

Et le président lance :
– Inutile de vous donner cette peine, monsieur votre avocat s’en chargera bien assez vite !

La sanction de l’avocat

Les perles : la justice

L’avocat était tellement mauvais qu’à la fin de sa plaidoirie, l’accusation n’a pu s’empêcher de souffler ce mot caustique destiné à l’accusé : « Mon pauvre monsieur, vous allez prendre dix ans pour ce que vous avez fait, et dix ans de plus grâce à votre avocat ! »

La pertinence du koala

Les perles : la justice

Dans le concert des banalités ressassées et des choses déjà entendues, il y a parfois un magistrat de conviction très desprogienne pour glisser une touche d’humour.
Répondant à un prévenu, dont les explications étaient pour le moins confuses, le représentant de l’accusation a ainsi lancé :
« Ce monsieur a la pertinence d’un koala neurasthénique traité au Temesta. »

Ce qui a eu le mérite de réveiller le tribunal.