Saleté scolaire

Une femme se plaint à sa voisine :
– Vous ne pouvez pas imaginer combien mon fils rentre sale de l’école !
– Ne m’en parlez pas ! Hier soir, j’ai dû laver quatre garnements de l’immeuble avant de reconnaître le mien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.