18 novembre 2019 – Macron en Marche avec le capitalo-libéralo-communisme ?

dessin d'actualité de Zap sur Emmanuel Macron et sa politique
18 novembre 2019 – Macron en Marche avec le capitalo-libéralo-communisme ?

…au service du grand capital, la politique menée par Emmanuel Macron est-elle une forme de « renouveau Communiste » réservée à une caste élitiste ?
(caricature d’Emmanuel Macron)

(Source photographique : Misael Garcia, CC0 Domaine public, pexels.com – worm-s-eye-view-of-buildings-1707823)

Le soleil de Staline

Joseph Staline savoure son accession au pouvoir du balcon du Kremlin. Au petit matin, il entend une voix :
– Staline ! Maître de toutes les Russies, je te salue !

Satisfait, il va prendre un copieux petit déjeuner dans sa datcha puis revient au Kremlin où il prend l’air sur son balcon. La même petite voix l’interpelle :
– Staline ! Maître de toutes les Russies, je te salue !

En fin d’après-midi, à l’heure où le soleil décline à l’horizon, Staline retourne sur son balcon, mais la petite voix s’est tue…
– Enfin Soleil, au levant, tu me salues ; au zénith, tu me salues et, au couchant, tu m’ignores ?
– Maintenant que je suis passé à l’Ouest, je t’emm… !

Le Coco communiste

Un type veut acheter un perroquet et se rend donc chez un un oiseleur.
– Bonjour monsieur, je voudrais un perroquet original.
– Bien voilà, j’ai celui-ci très original : il sait chanter « L’Internationale » ! Fais voir Coco au monsieur comment tu sais chanter.
– « C’est la luuuuuutte finaaaaale, groupons nous et demaiiiiin……. »
– Très bien, dit le monsieur, je l’adopte.

Il rentre chez lui et le soir, lors d’une fête entre copains, le Coco chante pendant toute la réunion. Excédé, un invité lui envoie une baffe, le Coco se retrouve au tapis et une fois tous les invités partis, le propriétaire va voir son Coco étalé sur la moquette, inerte.
– Eh Coco ! Ça va ??? … Oh Coco !!!! Ben répond !!!

Alors, Coco lève une aile et crie :
– ILS SONT PARTIS LES FASCISTES ???

Le grand changement

Les perles : la politique

« Nous autres communistes nous avons une position claire, nous n’avons jamais changé, nous ne changerons jamais : nous sommes pour le changement ! »

(Georges Marchais, 1980)