blague dérangement

L’araucaria dérangeant

Dans un jardin de Trégastel, un arbre peu commun mais superbe attire plusieurs fois par jour la curiosité des vacanciers.
– Pardon, monsieur, quel est donc cet arbre inconnu ?

Et chaque jour, le tenant du lieu répond poliment, patiemment :
– C’est un araucaria… C’est un araucaria… C’est un araucaria…

Alors il peint sur une planchette ces mots :
« Cet arbre au milieu du jardin est un araucaria ».

Il l’installe bien en vue devant l’arbre et rentre dans sa maison enfin tranquille. Quelques heures plus tard, coup de sonnette :
– Vous avez eu une idée lumineuse de placer cette pancarte, ainsi vous ne serez pas dérangé par les passants qui voudraient connaître le nom de ce bel arbre.

Les enfants au théâtre

Au théâtre, deux enfants qui ne s’intéressent nullement à ce qui se passe sur la scène discutent sans s’occuper des autres spectateurs. Au bout d’un moment, une voisine se penche vers eux et leur dit sèchement :
– Faites un effort, je n’entends rien du tout.
– Tant mieux ! répond l’un des gamins, car nos secrets ne vous regardent pas !

Publicité

La folie du violent

Un type se promène tranquillement, il fait beau, il se sent heureux. Brusquement, et sans raison, un énergumène se précipite et lui administre une paire de gifles. Le type marque son étonnement et l’exprime :
– Voyons ! Fait-il à l’individu frappeur. Vous êtes fou ?
– Oui ! Ça vous dérange ?