blague confiture

Le camping dans les Pyrénées

Un couple qui fait du camping a planté sa tente dans un grand champ des Pyrénées. Soudain, le mari, qui se fait dévorer par les moustiques, se met à hurler à sa femme :
– Je commence à en avoir marre ! Qu’est-ce qu’elles ont ces bestioles à rappliquer ici toutes en même temps !
– Ce doit être la confiture qui les attire…
– Ben alors, on n’a qu’à manger du miel !
– C’est ça, espèce d’idiot ! Pour attirer les ours !

L’économie selon Toto

En classe, la maîtresse donne une définition :
– L’économie, c’est l’art de n’utiliser que le nécessaire. Peux-tu nous citer un exemple ? demande-t-elle à un élève.
– Eh bien, l’économie, c’est mettre deux couches de confiture sur une seule tranche de pain, répond Toto.

Publicité

Les tartines du cocu

blague femmes, blague amant, blague infidélité, blague cocu, blague sexe, blague prévenance, blague confiture, blague tartine, blague miel, blague cachette, blague lit, humour cocus, humour amabilité, humour

La clef tourne dans la serrure et l’amant a tout juste le temps de se jeter sous le lit. Le mari se déshabille, se couche près de sa femme et lui fait mille amabilités une grande partie de la nuit. Elle s’offre à lui d’ailleurs avec d’autant plus de complaisance qu’elle sent le besoin de se faire pardonner.

Ils finissent leurs cabrioles si tard qu’il fait grand jour. Alors, la femme se lève, elle va faire du café au lait à la cuisine et elle revient avec un grand plateau.
– Chéri, dit-elle, tu veux des tartines avec du miel ou avec de la confiture ?
– Moi, ce sera avec du miel, dit le gars.

Et se penchant pour regarder sous le lit, il ajoute :
– Mais peut-être que Monsieur préfère la confiture ?

La confiture divine

humour, blague religion, blague juifs, blague tartines, blague confiture, blague rabbin, blague signe

Tous les matins depuis 30 ans, Sarah se fait une tartine de confiture au petit déjeuner, et tous les matins depuis 30 ans, la tartine tombe à terre côté confiture. Un jour, un miracle, la tartine tombe sur l’autre côté.

Bouleversée, elle se précipite chez le rabbin :
– Rabbi ! Est-ce Dieu qui me fait un signe ?
Ne sachant que penser, le rabbin demande un délai de 3 jours avant de lui répondre.

Il passe la première journée en prières afin que le Très Haut l’assiste dans sa tâche, il s’isole du reste du monde le second en une intense méditation et enfin, il fait appel le troisième jour à quelques-uns de ses plus éminents collègues.

Sarah revient chercher sa réponse le matin du quatrième jour :
– Alors Rabbi ? Dieu m’a-t-il adressé un signe ?
– Non ma fille, répond le vieux rabbin désolé, ce matin-là tu as mis la confiture du mauvais côté.