Les champignons du condamné

Le gardien de la prison annonce au condamné que, pour son dernier repas, on lui servira tout ce qu’il désire.
– Homard, caviar, huîtres ?
– Non, fait le prisonnier. Juste un plat de champignons.
– Pourquoi des champignons ? s’étonne le gardien.
– Parce que j’ai toujours eu peur d’en manger !

La première décapitation

– Je suis un peu pâle, dit le bourreau au condamné à mort. Vous comprenez, c’est la première fois que je décapite quelqu’un.
– Moi, c’est la première fois que l’on me décapite.
– Vous êtes gentil de me le dire. Je serais moins intimidé.