blague antiquaire

L’imitation d’ivoire

Une dame se rend chez un antiquaire et s’écrie :
– Je suis venue il y a trois jours, et vous m’avez vendu une statuette, en me garantissant qu’elle était en ivoire. Or je l’ai faite expertiser, et il ne s’agit que d’une imitation !
– Mais enfin, madame, ce n’est pas possible. À moins que les éléphants ne portent de fausses dents.

Publicité

Les horreurs bon marché

– Qu’est-ce que c’est que ces horreurs dont tu as les bras chargés ? demande un mari à sa femme.
– Je ne sais pas du tout, répond-elle, mais une chose est sûre : c’était une occasion à ne pas manquer. L’antiquaire en offrait exceptionnellement trois pour le prix d’un.

Le meilleur antiquaire

C’est l’histoire de trois amis antiquaires, l’un allemand, l’autre français et le troisième suisse. Ils se retrouvent ce jour là au Salon International de la Brocante. A la fin de la première journée le Français et l’Allemand discutent. Le Français dit :
– Vous savez, je suis le meilleur vendeur du monde !

L’Allemand s’interroge.
– Oui, car j’ai réussi à vendre un 65 tours à un sourd.
– Moi, dit l’Allemand je te bats car j’ai vendu une TV noir et blanc à un aveugle.

Le Suisse arrive enfin et dit :
– Mes amis tout cela n’est rien en comparaison à ce que j’ai fait : j’ai vendu un coucou à un Belge.

Les deux autres rient.
– Mais qu’est-ce que cela à d’extraordinaire ?
– Je lui ai vendu les graines avec !