Stanley Lebowsky et la violoncelliste


Jean-Pierre Aumont jouait, avec Vivien Leigh, une comédie musicale inspirée de Tovaritch. L’orchestre répétait, sous la direction de Stanley Lebowsky. Celui-ci s’emporta contre une innocente violoncelliste en lui criant : « Madame, vous avez, entre les jambes, de quoi donner du plaisir à des milliers de gens. Ne vous contentez pas de gratter dessus ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.