Soigner par les sangsues


La fermière profite de son passage au bourg pour remercier le médecin qui vient de soigner son mari.
– Vous avez sauvé la vie de mon époux, docteur.
– J’en suis heureux.
– Depuis que vous lui avez prescrit des sangsues comme médecine naturelle, il se porte beaucoup mieux.
– Je vois qu’il les supporte bien.
– Au début, ça n’a pas été facile, mais maintenant que je les fais à la vinaigrette, il en redemande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.