Saint Pierre et le jugement de Bill Clinton


Clinton meurt et se retrouve aux Portes du Paradis.

Après qu’il ait frappé, Saint Pierre arrive et demande :
– Qui va là ?
– C’est moi, Bill Clinton.
– Et que voulez-vous ?
– Ben, heu, rentrer… Quelle question !
– Hmmmm. Alors, voyons voir, dis-moi quelles vilaines choses tu as réalisé de ton vivant ? Clinton réfléchit un peu et répond :
– Eh bien, disons que j’ai fumé de la marijuana mais on ne peut pas retenir ça contre moi parce que je n’ai pas inhalé la fumée. Il y a eu aussi plusieurs relations extra-maritales – mais il ne faut pas m’en tenir grief parce que ce n’était pas vraiment des relations sexuelles. Et j’ai menti aussi, mais je n’ai pas commis de parjure.

Alors Saint Pierre reste pensif un moment en consultant son ordinateur, puis il s’exprime :
– D’accord Bill. Je vais te proposer un marché : on va t’envoyer quelque part où il fait très très chaud, mais on n’appellera pas ça l’Enfer. Tu resteras là-bas pendant un temps extrêmement long, mais on ne parlera pas d’éternité. Et enfin, n’abandonne pas tout espoir en y entrant, mais retiens juste ta respiration le temps que le temps se remette au gel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.