Sacré Jeannine !


L’homme décroche le téléphone et la conversation s’engage :
– Oui mère, la journée a été dure. Jeannine a encore fait des siennes. Je sais bien que je devrais être plus ferme, mais c’est difficile… Vous la connaissez, n’est-ce pas… Oui, oui… je sais…vous m’aviez prévenu. Vous m’aviez bien dit que c’était une créature vile qui rendrait ma vie insupportable et vous m’aviez supplié de ne pas l’épouser… Vous aviez parfaitement raison… Vous voulez lui parler ? D’accord.

L’homme pose le téléphone et appelle sa femme dans la pièce d’à côté :
– Jeanine ? Ta mère est au téléphone. Elle veut te parler !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.