Roland de Roncevaux au Paradis


On signale à Saint Pierre un nouvel arrivant. Il va le recevoir et ouvre son grand livre.
– Comment vous appelez-vous ?
– Roland. – Vous êtes le neveu de Charlemagne, celui qui est mort à Roncevaux ?
– Exactement, c’est moi !
– Eh bien, vous en avez mis du temps pour venir jusqu’ici !
– Avec un cor, si vous croyez qu’on marche vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.