Quelle chance de t’avoir épousé


– Quelle chance j’ai eue ! s’écrie le mari d’une femme acariâtre. Quand même, quelle chance j’ai eue de t’épouser !
– Qu’est-ce que c’est que cette nouvelle ânerie ? – Ah ! oui, on peut dire que j’ai eu de la chance. Quand je pense que si j’avais eu vingt ans de plus, j’aurais pu épouser ta mère !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.