Quel bordel ces chèques déjeuner

Un employé vient de recevoir pour la première fois des chèques-repas de son employeur. Voilà une bien bonne chose pense le gars. Et aussitôt, il se décide à passer quelques bons moments de délassements dans un bordel de la capitale.

Il franchit le seuil de la maison close. Devant lui, une superbe nana bien achalandée qui ne demande qu’à recevoir son client. Fort de ces chèques-repas, notre gars se sent d’attaque et prêt à en avoir pour son argent.
– Voilà, dit-il, quel est le prix en équivalent de mes chèques-repas ?

La belle blonde désolée lui dit :
– Désolé cher monsieur, mais la maison n’accepte que du liquide…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.