Quand la justice rend service

Les perles : la justice

Au duc d’Angoulême, qui sollicitait sa bienveillance en faveur d’un notable mis en cause dans une affaire de prévarication, le premier président Pierre Séguier répondit un jour sans ciller : « Monseigneur, la cour rend des arrêts. Elle ne rend pas des services. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.