Outillé pour attendre

Un commercial en outillage frappe à la porte d’une maison et une superbe jeune femme en déshabillé transparent lui ouvre :
– Heu… bonjour madame, finit-il par bredouiller après avoir repris son souffle. Est-ce que votre mari est à la maison ?
– Non, il n’est pas ici. Il est en voyage pour affaires toute cette semaine.
– Oh… je vois, répond le VRP, avant d’ajouter : heu… peut-être pourrai-je rentrer pour l’attendre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.